Activités para-universitaires : Acquérir de l’expérience professionnelle et enrichir sa vie étudiante

Date
14 septembre 2020

On demande souvent aux personnes qui postulent pour un stage ou un emploi de parler de leur expérience. Pour la plupart des étudiants, cette situation s’apparente au paradoxe de l’œuf et de la poule : comment acquérir de l’expérience sans emploi et comment obtenir un emploi sans expérience?

Heureusement, Montréal est une ville qui permet aux étudiants étrangers d’explorer leurs champs d’intérêt de façon concrète! Montréal abrite quatre grandes universités, qui, ensemble, comptent des centaines de groupes d’étudiants. On y trouve également un écosystème croissant d’entreprises en démarrage et une scène artistique des plus dynamiques. Les étudiants qui participent à un projet artistique indépendant ou qui font du bénévolat en fin de semaine ne sont pas rares. Tout comme les étudiants étrangers qui travaillent à temps partiel tout en occupant le poste de président ou présidente d’une association universitaire. Pour chaque champ d’intérêt, vous trouverez surement un groupe de personnes quelque part dans la ville qui souhaiteraient collaborer en s’investissant dans un projet donné. Alors, comment explorer sa passion dans le cadre d’activités para-universitaires?

Le bénévolat aide à développer un sentiment d’appartenance communautaire, améliorer ses compétences linguistiques et acquérir de l’expérience de travail!

Peu de temps avant de commencer l’université, j’ai fait du bénévolat dans une banque alimentaire, où je triais les dons. J’étais arrivée à Montréal avant le début de mon programme et le bénévolat m’a donné l’occasion d’explorer la ville et mes champs d’intérêt. Grâce au bénévolat, j’ai pu trouver une communauté sans préjugés pour pratiquer mon français, explorer de nouvelles parties de la ville, et apprendre et perfectionner de nouvelles aptitudes liées à mes champs d’intérêt tout en contribuant à des causes qui me tenaient à cœur. L’expérience de bénévolat constitue également un ajout précieux à votre curriculum vitae, et le coordonnateur des bénévoles peut vous écrire une lettre de recommandation à propos de votre qualification professionnelle à l’intention de vos futurs employeurs!

Trouver des possibilités de bénévolat à Montréal est plutôt simple. Le LIVE Centre de Concordia aide les étudiants et le personnel de l’Université à trouver de telles possibilités sur le campus et hors campus. D’ailleurs, le relevé de notes universitaire officiel des étudiants qui participent à des initiatives étudiantes à Concordia reflète leurs activités bénévoles. Pour les étudiants d’autres universités, le Centre d’action bénévole de Montréal est le site Web à visiter!

Le bénévolat vous apprend la gestion du temps, le leadership, le professionnalisme et vous donne la confiance nécessaire pour poursuivre l’élaboration de vos projets. C’est le bénévolat qui m’a incitée à essayer différents projets dans un nouveau pays. Changer de pays peut être une expérience accablante, donc il est essentiel de trouver des espaces sûrs afin d’explorer ses champs d’intérêt et de développer sa confiance en soi au sein d’une nouvelle culture.

Participez aux initiatives et conférences pilotées par des étudiants.

Montréal est un centre dynamique en matière d’initiatives et d’entreprises en démarrage menées par des étudiants. Si vous vous passionnez pour l’entrepreneuriat, vous pouvez trouver diverses occasions présentées par des entreprises en démarrage ou valider votre propre idée de jeune pousse auprès de l’une des pépinières d’entreprises de la ville. Si vous avez un champ d’intérêt précis, comme la durabilité ou l’engagement communautaire notamment, vous pouvez probablement trouver un projet dans votre université auquel vous pouvez participer.

Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez toujours rassembler quelques amis motivés et démarrer votre propre association sur le campus!

Ma participation à des initiatives sur le campus m’a aidée à mieux me connaître, à perfectionner mes aptitudes et à acquérir de l’expérience utile à ma recherche de stage. La première initiative étudiante à laquelle j’ai participé a été l’UNICEF Concordia Association; j’y ai occupé le poste de coprésidente. J’ai découvert cet organisme lors d’une conférence universitaire, et mon expérience m’a permis d’intégrer une jeune pousse étudiante appelée Smart City X. Mon expérience au sein de Smart City X m’a marquée à jamais; elle a été si révélatrice que j’ai changé de majeure par la suite. Bien qu’aucune de ces organisations ne m’a versé de salaire, j’ai acquis des compétences concrètes grâce à des expériences qui ont enrichi mon curriculum vitae tout en me façonnant en tant que personne.

Je vous incite d’ailleurs à rechercher les conférences, les ateliers et les événements se déroulant à Montréal qui touchent à votre domaine d’intérêt. Souvent, les organisations étudiantes ou les départements universitaires organisent des conférences et des cocktails de réseautage où vous aurez l’occasion d’apprendre auprès d’experts tout en rencontrant des recruteurs cherchant à embaucher des étudiants. Ces événements sont très importants pour mieux comprendre votre champ d’études, connaître les aptitudes qu’on recherche chez les étudiants et rencontrer des employeurs potentiels.

Assurez-vous de consulter vos courriels fréquemment, car les universités offrent parfois des billets gratuits pour des conférences. En février cette année, j’ai eu la chance de participer au Forum stratégique sur l’intelligence artificielle organisé par la Chambre de commerce, parce que j’ai répondu rapidement à un courriel que mon université m’avait envoyé offrant des billets gratuits selon le principe du « premier arrivé, premier servi »!

Faites preuve de bienveillance à votre endroit.

Il faut du temps et de la persévérance pour atteindre ses objectifs finaux. En effet, vous ne trouverez peut-être pas votre emploi de rêve au début de votre carrière, mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez baisser les bras. Il se peut que, certains jours, vous n’arriviez pas à terminer toutes les tâches fixées, en particulier si vous devez gérer plusieurs cours, un emploi à temps partiel ou des projets para-universitaires à titre d’étudiant à temps plein. Mais à ces moments, vous devez laisser les petits moments vous réconforter. Pour ma part, je me sens généralement ragaillardie après avoir mangé un croissant savoureux dans l’une des pâtisseries authentiques de Montréal. Cette charmante ville comprend en outre d’excellents musées, de magnifiques parcs et des paysages imprenables qui peuvent vous rappeler tous les efforts que vous avez déployés pour simplement vous trouver dans cette belle métropole.

La ville de Montréal permet aux étudiants étrangers de s’épanouir en s’adonnant à leur passion, car elle offre une panoplie d’occasions universitaires ou professionnelles, de conférences et de possibilités de bénévolat. Vous pouvez également y démarrer vos propres projets, car elle accepte tout le monde, sans égard au niveau de compétence, et vous offre l’occasion d’atteindre votre plein potentiel.