Quelles sont les meilleures ressources pour apprendre le français?

Une bonne connaissance de la langue française est plus qu’un atout : c’est une condition pour réussir son intégration et trouver un emploi de plein potentiel dans le Grand Montréal.

Pour immigrer de façon permanente au Québec par l’entremise du Programme de l’expérience québécoise (PEQ)* du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du Québec, il faut démontrer une connaissance du français oral de niveau intermédiaire avancé. L’attestation de cette connaissance vous permet d’obtenir le certificat de sélection du Québec (CSQ), étape préalable à l’obtention de la résidence permanente canadienne. Il est aussi possible d’obtenir un CSQ via le Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ) du MIFI pour lequel le français est un facteur important dans la grille de sélection. Toutefois, les délais pour obtenir un CSQ sont plus longs dans le cadre du PRTQ que dans celui du PEQ.

De plus, pour adhérer à un ordre professionnel, il faut démontrer sa maîtrise de la langue officielle du Québec. Le Service de l’évaluation du français des ordres professionnels de l’Office québécois de la langue française est mandaté pour évaluer les compétences en français des candidates et candidats aux ordres professionnels qui ne satisfont pas aux exigences de l’article 35 de la Charte de la langue française.

Plus vous commencez tôt à vous apprendre ou à améliorer votre connaissance du français, meilleures seront vos chances de réussite! Voici des ressources pour vous aider.

Cours de français en classe gratuits avec le MIFI

Le MIFI propose des cours de français gratuits aux personnes immigrantes vivant au Québec. Différents cours en classe de stades débutant et intermédiaire sont disponibles à temps complet et à temps partiel.

Les étudiants internationaux ainsi que leurs conjoints sont admissibles à ces cours ainsi qu’à l’aide financière associée.

Les services en ligne gratuits du MIFI

Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du Québec offre gratuitement aux étudiants internationaux un service de francisation en ligne (FEL). Il permet d’apprendre le français à son rythme et selon différentes formules, que vous résidiez déjà au Québec ou non.

Dans le cadre de ce service, des cours de français sont proposés à tous les étudiants internationaux, titulaires d’un Certificat d’acceptation du Québec. Des cours de stade intermédiaire en autoformation et de stade intermédiaire/avancé avec tutorat sont disponibles.

Le MIFI propose également une banque d’exercices de français langue seconde en ligne qui s’adresse aux étudiants de français langue seconde des niveaux débutant, intermédiaire et avancé.

Les étudiants de niveau débutant peuvent compter sur d’autres ressources pertinentes : les établissements d’enseignement, les écoles privées et les multiples ressources en ligne, etc.

Les établissements scolaires publics

Les établissements d’enseignement publics (commissions scolaires, cégeps et universités) proposent une grande variété de formules de cours. Leur objectif est de développer l’usage du français dans différents contextes (social, communautaire, académique et professionnel), de faciliter la poursuite des études postsecondaires et de favoriser l’accès au marché du travail.

Les commissions scolaires proposent de nombreux services de francisation et d’alphabétisation aux adultes.

De plus, les cégeps ont élaboré des sessions qui allient français et employabilité ainsi que des services intensifs de francisation. Là encore, les options sont nombreuses. Dans certains cégeps, il est possible de suivre des cours de francisation selon un secteur spécialisé : administration, soins infirmiers, domaine de la santé, droit, affaires, ingénierie. Selon une logique pédagogique rigoureuse, les Cégeps ont développé des outils de diagnostic, des exercices, des stratégies de mise à niveau et du matériel préparatoire aux épreuves.

Les universités montréalaises permettent aussi aux étudiants internationaux d’améliorer leurs connaissances du français par l’intermédiaire d’une offre diversifiée de cours et de programmes réguliers ou intensifs, à différents moments de l’année. Par exemple, l’Université du Québec à Montréal, l’Université de Montréal et l’Université McGill offrent des cours de français langue seconde. L’Université Concordia propose le programme Réussir en français.

Les établissements privés : écoles de langues et autres organismes

Des écoles privées proposent des cours de langues adaptés aux nouveaux arrivants et flexibles dans leur format : plusieurs niveaux (de l’initiation au perfectionnement), choix des horaires et cours liés à certains domaines spécifiques.

Les cours dispensés dans ces écoles se veulent personnalisés et compatibles avec les horaires étudiants. Parmis ces écoles, citons YMCA, l’école LPS ou encore l’Institut Linguistique. Vous pouvez également consulter les annonces d’autres écoles privées proposant leurs services dans les Pages Jaunes, sous la rubrique “Écoles”.

Langues Canada et la Fondation pour la langue française proposent notamment des options intéressantes.

Langues Canada : un agrégateur des écoles de langues

Pour consulter la liste des différentes écoles de langues, Langues Canada, organisme dédié à l’apprentissage et à la diffusion des deux langues officielles du Canada (l’anglais et le français), propose un outil de recherche. Reconnu par le gouvernement canadien, Langues Canada recense les écoles de langues accréditées respectant des normes exigeantes quant à la qualité et au contenu de leur enseignement. Vous pouvez chercher un programme vous correspondant en ligne.

La Fondation pour la langue française : une approche sociale et ludique

Il existe également des organismes communautaires et sans but lucratif proposant aux immigrants d’apprendre le français sous un angle plus original. L’apprentissage est ici ludique et gratuit.

Parmi eux, la Fondation pour la langue française (FLF), organisme de bienfaisance fondé par l’académicien Dany Laferrière. La FLF propose d’apprendre le français dans le cadre d’activités conviviales et interculturelles : cours de cuisine, chorales, visites culturelles, etc. Afin de permettre aux nouveaux arrivants de développer le français à travers différents contextes de vie et de sociabilisation.

Été : cours intensifs et programmes d’immersion

Il est possible d’améliorer plus rapidement la pratique du français en suivant des cours intensifs ou en s’inscrivant à des programmes d’immersion durant l’été. Plusieurs écoles de langues des établissements d’enseignement offrent des programmes estivaux, certains à l’extérieur du Grand Montréal. Partir en région pour un tel projet vous permet de vivre une expérience d’immersion complète en français et de découvrir ce que le Québec peut vous offrir. Vous pourriez même jumeler un stage professionnel à un séjour linguistique!

Les ressources en ligne

Il existe de nombreuses ressources en ligne – gratuites ou non -, complémentaires à celles offertes par les établissements d’enseignement, pour apprendre le français ou améliorer sa pratique : cours en autoapprentissage, guides téléchargeables et aide-mémoires, exercices en ligne, tutoriels vidéo, mais aussi cours de conversation personnalisés, balado diffusions et applications mobiles.

Des exemples de ressources numériques à considérer : Meetup et Mundo Lingo. Ces ressources proposent d’améliorer son français en mettant en relation des apprenants et des francophones, à l’occasion de rencontres au sein de différentes activités de groupes.

Des applications smartphone telles que Duolinguo, Memrise et Babbel, constituent également des méthodes digitales efficaces pour améliorer votre français facilement!

Enfin, la Grande bibliothèque propose quant à elle une banque de ressources en ligne permettant aux apprenants d’accroître leur compréhension orale et écrite, d’améliorer leur prononciation, d’étoffer leur vocabulaire et de s’entraîner aux moyens de tests. En bonus, les abonnés ont accès au laboratoire de langues pour pratiquer en immersion!

Quelque soit votre choix d’institution, il est primordial de vous assurer que les tests et diplômes de français que vous envisagez sont effectivement reconnus par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) du Québec, conformément aux listes ci-après reproduites :

Grâce à cette abondance de ressources, vous mettrez toutes les chances de votre côté en pratiquant davantage le français dès maintenant!

 

* Important : le MIFI suspend temporairement la réception des demandes d’immigration permanente du volet Diplômés du Québec du Programme de l’expérience québécoise (PEQ). Cette suspension sera en vigueur à compter du 10 juillet 2019 jusqu’au 1er novembre 2019. Pour plus d’informations, consultez l’avis.

Infolettre Fermer
Infolettre

Faites partie de la communauté

Inscrivez-vous à notre infolettre pour profiter de nos événements et concours avant tout le monde.