Montréal pour les étudiants au doctorat

Alors que j’écrivais la section des remerciements de ma thèse et que je me rappelais chaque personne qui y avait contribué et m’avait aidée dans mon processus de recherche et de rédaction, je me suis dit que Montréal méritait une mention spéciale. Comme ma thèse ne convenait pas vraiment pour exprimer ma gratitude et expliquer en quoi la ville a été si importante dans mon parcours, je profite de l’occasion pour le faire ici.

La rédaction d’une thèse dans le cadre d’un doctorat peut être une expérience pleine de  défis, notamment en ce qui concerne la recherche. Toutefois, il existe d’autres facteurs qui peuvent paraître mineurs, voire même superficiels, mais qui sont tout aussi importants lorsqu’on rédige un mémoire ou une thèse : le fait d’avoir un espace confortable et approprié pour écrire, des stratégies pour organiser son temps et s’acquitter de ses tâches.

Heureusement, Montréal est une ville qui offre beaucoup de ressources de ce côté-là, ce qui m’a énormément aidée lorsque j’éprouvais de la difficulté à avancer. Des nombreux cafés charmants aux groupes qui se réunissent seulement pour rédiger et se soutenir mutuellement, tout a contribué à rendre mon processus de rédaction agréable. 

Du café, encore du café et des camarades

Les cafés qui offrent du café bon et abordable ainsi qu’un environnement chaleureux constituent un trait distinctif de Montréal. Et j’ai décidé de les explorer lorsque j’ai compris que je m’épuisais à force d’écrire et de lire à la maison ou à la bibliothèque de l’université.

Dans la plupart des quartiers, il y a plus d’un endroit intéressant pour s’asseoir et travailler quelques heures, comme le Café Replika sur le Plateau, le Café Aunja au centre-ville et le Crew Collective dans le Vieux-Montréal.

Le meilleur dans tout cela, c’est que je n’étais pas seule. En effet, il est facile de trouver des personnes en train d’écrire ou de lire tout en savourant leur boisson préférée pendant la semaine dans les cafés à Montréal.

Ce que j’appelle les groupes de « thérapie »

Montréal compte plusieurs universités, ce qui signifie qu’elle accueille aussi de nombreux étudiants à la maîtrise ou au doctorat qui font face à des défis semblables. J’ai trouvé de nombreuses activités organisées non seulement par l’université, mais aussi par d’autres établissements, où l’on se rassemblait pendant quelques heures simplement pour… rédiger. Oui, peu de mots suffisent parfois pour sentir que la personne à côté de vous se trouve dans la même situation et fait exactement la même chose que vous.

Dans ces groupes, on travaille habituellement pendant des périodes déterminées, et on prend plusieurs courtes pauses. Ces groupes m’ont aidée à rester concentrée et m’ont donné l’occasion de connaître d’autres étudiants ainsi que les sujets qu’ils étudiaient et de me dire que je n’étais pas seule.

Les parcs de Montréal

Auparavant, je croyais que les parcs de Montréal servaient à faire des pique-niques l’été. Mais, j’ai découvert que ces espaces verts ou blancs, selon la saison, constituaient aussi l’endroit idéal pour prendre une pause.

Une marche de 30 minutes au moins deux fois par jour faisait partie intégrante de mon quotidien lorsque je rédigeais. Marcher quelques minutes dans les parcs des quartiers que j’ai habités durant mes études m’a aidée à me détendre, à respirer de l’air frais (parfois trop frais) et à me changer les idées.

La ville regorge de ces espaces. J’ai constaté que de nombreux quartiers ont un petit parc où il est agréable de passer et de regarder les couleurs de chaque saison. Le parc du Mont-Royal était mon lieu de prédilection durant l’automne et l’hiver. En automne, y marcher était une des activités les plus apaisantes, car je pouvais admirer les différentes couleurs des arbres tout en sentant la fraîcheur de la saison. En hiver, les petites randonnées dans les paysages blancs de ce parc sont une activité parfaite pour reprendre des forces.

La vie d’étudiant à la maîtrise ou au doctorat a ses particularités. Heureusement, Montréal est une ville accueillante avec ses nombreux espaces et activités, ce qui rend notre parcours plus facile et plus agréable.

Les points de vue exprimés dans cet article sont ceux de l’auteur et ne reflètent pas nécessairement ceux de Montréal International.