Aller au contenu principal

Comment fonctionnent les ordres professionnels?

Certaines professions au Québec sont régies par un ordre professionnel. Une cinquantaine d’ordres encadrent ainsi le travail de près de 400 000 professionnels tels que les architectes, les comptables, les dentistes, les ingénieurs et les pharmaciens.

 

Crédit photo : Tourisme Montréal, Stéphan Poulin

Pour garantir la compétence et l’intégrité

En contrôlant l’accès à une profession, son ordre se porte garant de la compétence et de l’intégrité de ceux qui l’exercent. Il impose à ses membres certaines règles communes, incluant un code de déontologie. Il surveille l’exercice de la profession et, au besoin, applique des sanctions à ceux qui ne suivent pas les règles.

Pour exercer dans le Grand Montréal l’une des professions régies par un ordre, vous devrez devenir membre de cet ordre. Informez-vous à l’avance auprès de l’ordre des procédures d’admission et des frais pour obtenir un permis.

Assurez-vous aussi d’avoir une connaissance de la langue française suffisante pour être admis dans l’ordre et exercer la profession. Votre connaissance du français est déjà considérée comme suffisante si vous avez :

  • étudié pendant au moins trois ans, à temps plein, dans un établissement d’enseignement secondaire ou post-secondaire qui donne l’enseignement en français (école secondaire, cégep ou université);
  • réussi les examens de langue française maternelle de la quatrième ou de la cinquième année du secondaire; ou
  • obtenu au Québec un diplôme d’études secondaires.

Dans les autres cas, préparez-vous avant la fin de vos études aux examens du Service de l’évaluation du français pour les ordres professionnels, administrés par l’Office québécois de la langue française.

Le saviez-vous?

Contrairement à ce que l’on croit souvent, un ordre professionnel n’est pas chargé de défendre les membres de la profession : sa mission est de protéger le public. Les professionnels se regroupent dans des associations professionnelles, distinctes des ordres, pour défendre leurs intérêts.

 

Assurez-vous aussi d’avoir une connaissance de la langue française suffisante pour être admis dans l’ordre et exercer la profession.