Aller au contenu principal

26 ans, originaire de France

Manolis Kyprianou

Pour choisir l’université où je mènerais mes études en commerce, je suis allé dans les salons destinés aux étudiants. C’est là que j’ai rencontré des représentants de l’université montréalaise où je me suis finalement inscrit. Je n’avais pas nécessairement l’intention de partir étudier à l’étranger, mais l’université m’a intéressé. Je me suis dit que, comme on parle français au Québec, l’intégration se ferait plus en douceur.

J’ai découvert dans le Grand Montréal une qualité de vie assez incroyable. C’est une métropole propre et sécuritaire, avec beaucoup de parcs et de verdure. Et pour une métropole, on y trouve des appartements assez spacieux. Ici, on respire !

Une fois mon baccalauréat terminé, j’ai songé pendant un moment à repartir pour m’installer dans un pays plus chaud… Mais ma copine et tout mon réseau étaient dans le Grand Montréal, alors rester ici avait plus de sens. Et puis, avec le temps, on finit par s’habituer à l’hiver.

C’est à cette époque que j’ai cofondé mon entreprise de location d’appartements. J’ai trouvé que le processus de lancement d’une entreprise était assez simple. Même si j’avais 22 ans et que je venais tout juste de sortir de l’université, les gens d’affaires ont été accueillants et réceptifs envers moi et mon associé. Oui, le Grand Montréal offre un cadre facilitant aux entrepreneurs.

Mes 3 endroits préférés dans le Grand Montréal

Le Mile-End - C’est le quartier où j’habite. Les francophones et les anglophones s’y côtoient dans une ambiance décontractée. On y trouve plein de petites boutiques sympas et de bons restos.

Le parc Laurier - Avec ses grands arbres, sa piscine et ses terrains de pétanque, ce parc est parfait pour pique-niquer ou simplement relaxer quand il fait chaud. C’est un lieu agréable pour passer du bon temps entre amis et profiter de l’été.

Le Vieux-Montréal - C’est un quartier complètement différent du reste de la ville, avec de petites rues pavées et une architecture magnifique. J’aime beaucoup m’y balader.

Le Mile-End

Montréal

Crédit photo : Alain Rouiller