Aller au contenu principal

Comment bien gérer ses finances personnelles?

Sachez-le, la métropole est avantageuse d’un point de vue financier. C’est une des raisons pour lesquelles vous pourriez choisir de venir étudier dans le Grand Montréal ou même de rester ici après vos études.

De façon générale, vivre dans le Grand Montréal coûte moins cher que dans la plupart des métropoles comparables. The Economist Intelligence Unit estime en outre que le coût de la vie est moins élevé à Montréal qu’à Toronto, Vancouver, Boston, New York, Chicago et San Francisco.

Cette réalité s’explique par plusieurs facteurs, incluant :

  • Le coût du logement – Il est particulièrement avantageux si on le compare à plusieurs autres grandes villes canadiennes et américaines.
  • Les coûts de santé – Ils sont nettement plus bas au Canada qu’aux États-Unis.
  • Les frais de garde d’enfants - Le système universel de garderies à prix modique rend les frais de garde moins élevés au Québec qu’ailleurs.

 

Crédit photo : Sébastien Roy

Cela dit, une bonne planification vous permettra d’atteindre plus rapidement le niveau de vie que vous souhaitez.

Voici trois conseils pour des finances personnelles en santé.

Préparez un budget

Sans tenir compte de dettes à rembourser, on évalue souvent entre 20 000 $ et 25 000 $ par an le budget minimal pour permettre à une personne seule de vivre décemment à Montréal (en tenant compte des impôts, un revenu net d’environ 20 000 $ correspond à un salaire d’environ 25 000 $). Les établissements d’enseignement, tels que l’Université de Montréal ou l’UQAM, offrent des informations sur les budgets types et le coût de la vie pour les étudiants.

Mais pour savoir de combien d’argent vous aurez vraiment besoin, le mieux est de planifier votre budget. Bon nombre d’outils sont disponibles pour vous aider, sur le web et sur mobile (notamment ceux offerts par les banques BMO, Desjardins et RBC à leurs clients).

 

Surveillez votre dossier de crédit

Assurez-vous de payer vos comptes et de rembourser vos dettes avec rigueur et régularité : cela contribuera à vous bâtir un bon dossier de crédit, qui vous permettra d‘obtenir plus facilement des prêts par la suite.

 

Pensez à long terme

En finances personnelles, mieux vaut toujours penser à l’avenir à moyen et à long termes. Si vous amorcez votre carrière dans le Grand Montréal après vos études, vous y trouverez sûrement des occasions de placement et d’investissement pour assurer votre avenir.

Le saviez-vous?

Les étudiants internationaux dans le Grand Montréal peuvent soumettre une déclaration d'impôt pour réclamer un crédit d'impôt pour vos frais de scolarité. Toutefois, pour bénéficier du crédit, il faut pouvoir déclarer un certain revenu. Si votre revenu est insuffisant, il est possible de transférer ces crédits à des années ultérieures, lorsque vous commencerez à travailler par exemple. Informez-vous lorsque vous préparerez vos déclarations de revenus au Québec et au Canada. 

En tant qu’étudiant international, vous pouvez soumettre une déclaration d'impôt pour réclamer un crédit d'impôt pour frais de scolarité.