Aller au contenu principal

À quoi ressemble la culture du travail au Québec ?

L’univers professionnel québécois attire un grand nombre de travailleurs venus de l’étranger. Voici un rapide tour d’horizon pour mieux le comprendre.

Des possibilités d’avancement

La hiérarchie au Québec existe, comme partout. Elle est cependant moins rigide. Non seulement les employés motivés et talentueux peuvent-ils gravir rapidement les échelons d’une organisation, mais en général, quel que soit le niveau, il est facile de parler aux cadres et de s’adresser à ses supérieurs.

 

Le tutoiement est de rigueur

Le vouvoiement est évidemment une formule de politesse d’usage lors des premières rencontres. Toutefois, le tutoiement est par la suite généralement accepté entre collègues, peu importe l’âge ou la position, ce qui facilite l’accessibilité entre les différents échelons d’une entreprise. C’est un des nombreux aspects de l’ouverture à la québécoise...

 

L’habit ne fait pas le moine

Il est conseillé de vérifier auprès de son employeur quel est le code vestimentaire applicable. Alors que dans certaines industries et certains secteurs comme le droit ou la finance, il y a un code vestimentaire plus strict, dans d’autres domaines, les employés sont parfois habillés de manière plus décontractée.

 

Il y a une vie en dehors du travail

Dans les bureaux, on applique généralement l’horaire de 9 h à 17 h pour que les employés puissent s’occuper des enfants ou avoir une vie sociale avant ou après les heures de travail. Si les journées finissent plus tôt, elles n’en sont pas moins bien remplies. La pause de midi dure en moyenne d’une demi-heure à une heure.

 

Et les congés?

Au Québec, un employé commence généralement avec deux semaines de vacances. Cette situation peut varier d’une industrie à l’autre. Par ailleurs, plusieurs entreprises ferment entre Noël et le Nouvel An. S’il y a moins de jours de congé officiels qu’en Europe par exemple, c’est dans la qualité de vie au quotidien que le travailleur se rattrape.

 

La conciliation travail-famille… existe!

Les lois québécoises encouragent les jeunes parents. Les congés parentaux peuvent durer jusqu’à un an et les congés de paternité jusqu’à 5 semaines, les garderies sont accessibles à tous et les entreprises accommodent souvent les parents en fonction de leurs besoins, que ce soit en leur offrant un horaire plus souple, de travailler de la maison ou de diminuer le nombre de jours de travail.

 

L’importance des valeurs

L’égalité, la flexibilité, le respect, la confiance et le travail d’équipe sont des valeurs importantes dans les entreprises québécoises. De plus, le sens de l’initiative de la part des employés est particulièrement valorisé par les entrepreneurs.

L’été, certaines entreprises commencent plus tôt et ferment plus tard afin de pouvoir donner congé à leurs employés le vendredi après-midi.