Aller au contenu principal

Comment travailler dans le Grand Montréal pendant et après ses études?

Acquérir de l'expérience professionnelle est le meilleur moyen de vous intégrer. Dès le début des études, il est possible de vous familiariser avec le marché du travail, que ce soit par des stages ou des emplois d’étudiants.

Vous trouverez ici les principaux renseignements pour vous aider à travailler pendant et après vos études.

Crédit photo : Alice Gao/Commission Canadienne du Tourisme

Peut-on travailler avec un permis d'études?

Durant vos études, vous avez le droit de travailler sur le campus ou hors campus 20 heures par semaine pendant la période de cours, et ce, sans devoir demander un permis de travail. Pendant les vacances et les congés, vous pouvez même travailler à temps plein. Dans les deux cas, vous devez détenir un permis d’études valide et être inscrit à temps plein.

 

Après les études, quel permis faut-il pour travailler de façon temporaire?

Une fois reçue la confirmation officielle de votre établissement d’enseignement que vous avez terminé avec succès votre programme, vous avez 90 jours pour demander un permis de travail postdiplôme auprès d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Attention, ce permis est temporaire. Il n'est valable que pour une durée équivalente à celle de vos études, ou jusqu’à trois ans. Il faut détenir un permis d’études valide lors de la demande.

 

La résidence permanente : pour travailler et pour rester à long terme

Si vous envisagez de vous installer dans le Grand Montréal, mieux vaut demander rapidement le statut de résident permanent du Canada. Vous pourrez dès son obtention, travailler sans restriction.

 Pour devenir résident permanent, vous devez toutefois obtenir d’abord un certificat de sélection du Québec (CSQ) auprès du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) du Québec. Si vous répondez aux critères demandés, le Programme de l’expérience québécoise (PEQ) permet généralement d’obtenir le CSQ en un mois environ. Si vous n'êtes pas admissible au PEQ, vérifiez votre admissibilité au Programme régulier des travailleurs qualifiés (PRTQ).

 

Bénévolat et réseautage : deux autres piliers complémentaires de l'intégration professionnelle

Le bénévolat est une activité enrichissante qui vous permet de vous impliquer et de vous bâtir un réseau. La région du Grand Montréal ne manque pas de causes. Par exemple, le Centre d'action bénévole de Montréal répertorie plus de 600 activités bénévoles.

Le réseautage professionnel est également une activité essentielle pour assurer la transition vers le marché du travail. De nombreux sites comme Montréal5A7 vous informent sur les diverses activités de réseautage.

Le saviez-vous? 

Un étudiant international au Canada peut travailler sur le campus et hors campus jusqu’à 20 heures par semaine pendant ses sessions d’études régulières, et à temps plein pendant les congés prévus au calendrier scolaire (les vacances d’été, par exemple).

 

Un étudiant international au Canada peut travailler sur le campus et hors campus jusqu’à 20 heures/semaine pendant ses sessions d’études.