Aller au contenu principal

Comment les travailleurs sont-ils protégés au Québec?

Un des avantages de travailler dans le Grand Montréal est de bénéficier des lois et règlements qui protègent les salariés au Québec et au Canada.

Ainsi, la loi sur l’équité salariale oblige les employeurs à offrir aux femmes un salaire égal à celui des hommes occupant un emploi de valeur équivalente pour l’entreprise.

Le code du travail régit quant à lui la formation des syndicats et leur accréditation. Les syndicats négocient avec l’employeur des conditions de travail spécifiques qui sont documentées dans une convention collective.

Dans tous les cas, les employeurs doivent au moins offrir à leurs employés les conditions de travail de base prévues par la Loi sur les normes du travail et s’assurer de ne pas leur faire courir de danger dans le cadre de leur emploi.

 

Couvert par les normes du Québec ou pas?

La grande majorité des salariés, à temps plein ou partiel, d’organisations établies au Québec sont couverts par les normes du travail du Québec, mais il y a des exceptions.

Certains travailleurs ne sont couverts que par une partie seulement des normes, notamment :

  • les cadres supérieurs;
  • les travailleurs de la construction;
  • certains étudiants en stage d’initiation au travail;
  • les travailleurs qui gardent ou prennent soin d’un enfant, d’une personne malade, handicapée ou âgée au domicile de cette personne.

Les travailleurs autonomes, qui exploitent leur propre entreprise, ne sont pas couverts par les normes du travail puisqu’ils ne sont pas salariés.

 

Qu’est-ce qui est couvert?

Les normes du travail protègent les employés en ce qui concerne, notamment :

  • le salaire minimum;
  • les horaires de travail et heures supplémentaires;
  • les pauses, les vacances, les jours fériés, les congés maladie et les absences pour raisons familiales;
  • les frais de déplacement, de vêtements, d’équipement et de formations obligatoires;
  • les congédiements, mises à pied, licenciements, cessations d’emploi;
  • le harcèlement psychologique.

Le saviez-vous?

Selon la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST), la semaine normale de travail est habituellement de 40 heures. 

Au Québec, la semaine normale de travail est habituellement de 40 heures.