Découvrir l’hiver montréalais : les joies de l’air frais

Au Québec, même si la température n’est pas toujours favorable, aller dehors peut tout de même être agréable! Aussi impressionnante qu’enveloppante, votre première neige est quelque chose que vous n’oublierez jamais. Lisez ce qui suit pour découvrir les réalités de l’hiver québécois et toutes les joies qui vous attendent.

La température hivernale à Montréal : plus clémente qu’on le croit

La légende s’est rendue à vos oreilles : l’hiver, les Québécois vivent huit mois sous terre, il fait toujours -40 degrés Celsius et tout le monde se déplace en motoneige (quand le traîneau à chiens est au garage). Déconstruisons ensemble ces mythes qui sont à mille lieues de la réalité.

Températures maximales quotidiennes

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : des données enregistrées quotidiennement entre 1981 et 2010 à la station météorologique de l’Aéroport Montréal-Trudeau ont permis de calculer une moyenne maximale journalière précise pour chaque mois de l’hiver. Voici les résultats publiés par Environnement Canada :

  • Novembre : 5,9 degrés Celsius
  • Décembre : -1,4 degré Celsius
  • Janvier : -5,3 degrés Celsius
  • Février : -3,2 degrés Celsius
  • Mars : 2,5 degrés Celsius

L’exception à la règle : tempêtes et vagues de froid

Évidemment, même s’ils sont rares, il y a certains jours où le vent fouette les visages et où cils et sourcils sont givrés par le froid. Les tempêtes font partie de l’aventure unique de l’hiver québécois : elles rapprochent les gens et éveillent des envies de soupe et de chocolat chaud!

De la tête aux pieds : bien s’habiller et se protéger

Pas besoin d’imiter le style du Bonhomme Carnaval pour se protéger des bourrasques hivernales. Être au chaud et à l’aise, c’est possible sans avoir l’air d’un yéti. Si vous choisissez des vêtements techniques de qualité adaptés à votre mode de vie, l’hiver vous semblera plus doux.

Manteau : faites le bon choix

Tous les Québécois vous le diront : plus d’un manteau répond aux variations de la saison blanche. Afin de faire le bon choix, réfléchissez à la majorité des déplacements et activités extérieures qui remplissent votre quotidien. Que vous vous rendiez à l’université à pied, en métro ou en vélo, vos habitudes détermineront les caractéristiques de votre manteau. Dans le métro et les galeries souterraines, rien ne sert de se vêtir d’une doudoune pour affronter le froid. Par ailleurs, les athlètes et adeptes de la marche rapide auront tout intérêt à opter pour un manteau fait de matières qui respirent.

Comprendre l’hiver, c’est une question d’expérience. N’hésitez pas à consulter votre entourage et les conseillers des boutiques de manteaux qui sont de vrais pros.

Les accessoires, ces essentiels

En attendant l’invention du manteau de type homme-grenouille, vous devrez également penser à couvrir vos mains, vos oreilles et vos pieds. Ces extrémités sont fragiles : protégez-les pour empêcher le froid de les gagner. Encore une fois, choisissez des accessoires adaptés à vos besoins. Des bottillons en cuir pour marcher dans la neige fondante ou de grosses mitaines en duvet pour conduire sa voiture, ce n’est pas exactement ce qu’il vous faut.

Voici la liste des articles essentiels pour affronter l’hiver québécois :

  • Bottes antidérapantes, doublées et imperméables
  • Mitaines (moufles) isolantes et hydrofuges
  • Bonnet (ou « tuque », comme on dit au Québec) qui couvre les oreilles
  • Écharpe et cache-col (ou cache-cou)
  • Cagoule (pour certains sports, comme le ski)
  • Caleçon ou combinaison (pour les longues sorties)
  • Pantalon de neige
  • Gants
  • Chaussettes chaudes

De façon générale, évitez les vêtements en coton, puisque ce textile absorbe l’humidité et prend du temps à sécher. Les laines (de mérinos, d’Alpaga, etc.) et les fibres synthétiques (la laine polaire, ou « polar », et l’acrylique) sont de bien meilleures alliées.

Des activités originales et variées au Québec : un hiver pour tous

« Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver » : ces populaires paroles d’une chanson de Gilles Vigneault résument à merveille la relation des Québécois avec la saison du froid. Composante incontournable de la culture et de l’art de vivre au Québec, l’hiver se vit pleinement, et le nombre impressionnant d’activités hivernales en témoigne.

Les sports d’hiver, ou se dépasser au-dessous de zéro

Quand le mercure baisse, l’adrénaline monte! Et si l’hiver était finalement le moment idéal pour essayer de nouvelles activités sportives en plein air? Ski de fond, planche à neige, hockey, patin, raquette, escalade de glace, pêche blanche ou course de traîneaux à chiens : ici, pas question d’attendre que la neige fonde pour s’activer.

Montréal, c’est 34 arénas municipaux, 260 patinoires extérieures et ronds de glace, 19 grands parcs où faire de la raquette ou du ski de fond, et la proximité de plusieurs monts pour s’évader lors d’un week-end ou d’une journée de ski alpin.

Et pourquoi pas commencer par vous initier aux joies des sports d’hiver à quelques arrêts de métro de chez vous? Découvrez la Pente à Neige, un village hivernale ouvert à tous et où vous pourrez découvrir des activités hivernales entre amis. Une fois que vous aurez descendu les pistes en ski, planche à neige ou sur tube, vous pourrez toujours profiter de la musique des DJ invités lors des soirées AprèsSki.

Pour vous équiper de la tête aux pieds en vue d’essayer toutes ces activités sans vous ruiner, vous trouverez dans le Grand Montréal plusieurs boutiques d’occasion, comme la très sympathique Poubelle du ski.

Vous faites plutôt partie de l’équipe des sportifs de salon? Laissez-vous porter par la culture montréalaise et entonnez quelques « Go Habs Go! » lors des nombreux matchs de hockey de la légendaire équipe des Canadiens de Montréal.

Détente sous la neige

Les spas nordiques, c’est le bonheur de relaxer! Au spa Bota Bota, par exemple, vous pourrez vous détendre dans un bain extérieur chaud en observant les glaces se déplacer sur le fleuve Saint-Laurent, en direct d’un chic bateau amarré au Vieux-Port de Montréal.

Si la vue des montagnes, le son de la rivière et l’odeur des sapins vous attirent davantage, vous trouverez en bordure de la métropole de nombreux spas en milieu naturel pour vous ressourcer.

Des festivals qui célèbrent l’hiver

Rien de tel pour se réchauffer qu’un peu de chaleur humaine. Les festivals hivernaux montréalais vous convient à la fête tout au long de la saison froide. Profitez du célèbre Igloofest et dansez sur les rythmes des DJ extérieurs, ou admirez les lueurs de la ville lors du festival Montréal en lumière.

Du shopping souterrain pour vos cadeaux de Noël

Faire vos emplettes en t-shirt, quand au-dessus de vous la tempête secoue la ville, c’est possible. Dans le réseau de galeries souterraines de 32 kilomètres reliant différents immeubles du centre-ville, vous passerez aisément de boutique en boutique.

Pouvoir compter sur le transport en commun

Bonne nouvelle, le métro et le bus ne gèlent pas sous zéro. Les différents services de transport en commun étant maintenus tout au long de l’hiver, vous pourrez vous fier aux horaires fixes pour vous rendre du point A au point B sans être frigorifié(e).

L’hiver, c’est seulement une partie de l’aventure montréalaise. Vivre les quatre saisons, c’est profiter d’un éventail de températures, de types d’activités, de panoramas à admirer et d’émotions à ressentir. Nul doute, les multiples visages du climat québécois vous donneront l’impression que l’année scolaire est passée en coup de vent!

Infolettre Fermer
Infolettre

Faites partie de la communauté

Inscrivez-vous à notre infolettre pour profiter de nos événements et concours avant tout le monde.